ACQUITTEMENT POSSIBLE POUR ALCOOL AU VOLANT 

Acquittements pour alcool au volant

Avocat de la défense – Bureaux à Montréal, Laval et Repentigny

Contrairement à ce que bien des gens croient suite à une arrestation pour alcool au volant, il est possible d’être acquitté pour une infraction de conduite avec les facultés affaiblies, même si votre alcoolémie lors des tests excédait la limite permise par la loi, d’où l’importance de consulter un avocat ayant une grande expérience dans les procès pour alcool au volant.

La présente section a pour but de vous présenter quelques acquittements obtenus dans ce type de dossier.

N’hésitez pas à communiquer avec Me Micheline Paradis au (514) 235-0783 afin obtenir de plus amples informations.

Exemples d'acquittements pour alcool au volant

Le droit à l'avocat de votre choix

Lorsqu'une personne détenue suite à une arrestation pour conduite avec les facultés affaiblies désire communiquer avec un avocat particulier et que cet avocat n’est pas immédiatement disponible, les policiers doivent attendre, pendant un délai raisonnable, que l'avocat choisi rappelle. Dans la présente cause, comme les policiers n'ont pas attendu que l'avocat de l'accusé rappelle au poste pour s'entretenir avec son client, le Juge a acquitté l'accusé vu la violation du droit à l'avocat.

L'accusé assis derrière le volant de son véhicule mais n'ayant pas l'intention de conduire

Dans cette affaire de garde et contrôle d'un véhicule avec les facultés affaiblies, l'accusé a réussi à démontrer à la Cour qu'il attendait un ami à l'intérieur de son véhicule et qu'il n'avait aucune intention de conduire. La principale preuve présentée lors du procès était des textos transmis à un ami lui demandant de venir chercher l'accusé à son véhicule, ce dernier n'étant pas en condition de conduire. L'accusé a été acquitté par le Juge dans cette cause.

L'avocat de son choix sans délai

L'avocat de la défense plaidait à la Cour que l'accusée n’avait pu exercer son droit à l'avocat sans délai et qu’elle n’avait pas été informée qu'elle pouvait consulter l’avocat de son choix. Suite à cette violation sérieuse des droits de l'accusée conférés par la Charte canadienne des droits et libertés, le Juge acquitte l'accusée.

Arrestation illégale car basée sur de simples soupçons

Dans la présente cause, l'accusé a été acquitté de conduite avec les facultés affaiblies car les policiers n'avaient pas de motifs raisonnables et probables de procéder à l'arrestation de l'accusé mais que de simples soupçons à l'effet que l'accusé conduisait avec les facultés affaiblies par l'alcool.

PREMIÈRE CONSULTATION GRATUITE
(514) 235-0783

PLUS DE 30 ANS D’EXPÉRIENCE